ANNULÉ - İPTAL Suivi des voyages d'asile: mouvement transnational des réfugiés vers le Canada en passant par la Turquie

ANNULÉ - İPTAL Suivi des voyages d'asile: mouvement transnational des réfugiés vers le Canada en passant par la Turquie

Séminaire « enjeux actuels des migrations »
Organisé par l’Axe AMiMo de l'IFEA en collaboration avec l’Association pour les recherches sur les migrations (GAR).

Uğur Yıldız
(université d'Aksaray)

Ce séminaire présentera certains résultats de la recherche publiée par Routledge Publishing House en septembre 2019 sous le nom de Tracing Asylum Journeys. Cette étude analysera les « voyages d’asile » transnationaux des personnes de provenance de pays hors européens ayant réussi à s’installer au Canada après leur demande d’asile depuis la Turquie. L'étude, basée sur des recherches ethnographiques menées auprès de citoyens syriens, afghans, érythréens, éthiopiens, irakiens, iraniens, somaliens, soudanais et congolais, examine les interactions entre le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le programme canadien de placement des réfugiés, chargé du processus de détermination du statut de réfugié à l'époque.

L'analyse montre que le voyage d'asile implique à la fois la mobilité et l’immobilité en se basant sur les expériences et les pratiques des demandeurs d'asile. Cela permet de constituer une image micropolitique de la fluidité et de la relativité de l'identité et des étiquettes attribuées aux demandeurs d'asile dans les systèmes de migration des États. L'ethnographie multi-site adoptée comme méthode conforme à l'approche du voyage souligne que le phénomène du voyage d'asile consiste en des voyages multicouches, non linéaires et hétérogènes. Cette approche et ce travail de terrain ethnographique créent des réseaux sociaux transnationaux entre les voyageurs d'asile d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Elle  permet également la production et la reproduction d'informations parmi les réfugiés d'hier, d'aujourd'hui et de demain, tout en créant des “habitus d’asile” pour ces derniers.

 

Biographie: Dr. Uğur Yıldız a obtenu sa maîtrise au Département des relations internationales de l'Université Koç en 2012 et son doctorat au Département de science politique de l'Université Carleton en 2017. Ses intérêts incluent les frontières et l'immigration, les réfugiés, la gouvernance et la citoyenneté. Il a également été impliqué dans divers projets liés aux réfugiés. Yıldız est membre du corps professoral du Département des relations internationales de l'Université d'Aksaray.

Intervention en turc

Détails

Date de l'événement 26/03/2020 6:00 pm
Date de fin 26/03/2020 8:00 pm
Places Illimitée
Lieu Salle Cezayir

Conférencier.e.s

Uğur Yıldız

université d'Aksaray

Partenaire.s

Plan de localisation

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil