Prochains événements

28
Avr
2021

Journée d'étude: La place des réseaux sociaux dans la recherche

28/04/2021 9:30 am -1:00 pm

Cette demi-journée a pour double objet de réfléchir sur la place des réseaux sociaux et leur usage dans la recherche en Turquie et de proposer des pistes méthodologiques. Comment ont évolué les médias et les réseaux sociaux en Turquie ? Pourquoi faire appel à l'analyse de ces réseaux dans la recherche est devenu de plus en plus pertinent ? Comment mener leur analyse ? Avec quels outils ? Comment en rendre compte ?

La séance sera animée par Isabelle Gilles et Marine Ledroit, coordonnée par Solène Poyraz et Youenn Gourain.

Inscription obligatoire via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

28
Avr
2021

La diaspora alévie en Grande-Bretagne et en Europe continentale

28/04/2021 6:00 pm
La diaspora alévie en Grande-Bretagne et en Europe continentale

Séminaire « enjeux actuels des migrations »
Organisé par l’Axe AMiMo de l'IFEA en collaboration avec l’Association pour les recherches sur les migrations (GAR)

Cette étude porte sur l'expérience de la diaspora des Alévis, qui durant un demi-siècle ont émigré à l'étranger pour diverses raisons en quittant leur espace socio temporel établi depuis des siècles. L'une des conclusions importantes de l'étude, qui vise essentiellement à voir les effets de la migration externe sur la mémoire sociale, les croyances et l'identité culturelle à travers les Alevis, est l’argumentation face à la notion d’ «immigrants homogènes». En ce sens, la présentation sera basée sur la comparaison des expériences de la diaspora alévie en analysant les raisons et les périodes d'immigration, le choix des pays migratoires, les différences de génération, le réseau des migrants établis, le profil communautaire et la structure organisationnelle des Alevis de Grande-Bretagne et d’Allemagne.

Cemal Salman est maître de conférences à la Faculté des sciences politiques à l'Université d'Istanbul. Il est titulaire d’une licence et d’un master en Administration publique et en Sciences politiques à l'Université de Gazi. Il a obtenu son doctorat dans le même domaine, à l'Université d'Istanbul.  Au cours de ses études doctorales, il a mené des recherches sur le terrain à Sivas-Yıldızeli, à Ankara, en Allemagne et dans diverses régions de France durant différentes périodes entre 2013-2014, et a travaillé comme chercheur invité à l'Université de Cologne en Allemagne pendant six mois en 2014. Sa thèse intitulée "Transformation de l'identité alévie dans le processus de migration et d'urbanisation" a reçu le prix des jeunes scientifiques sociaux de l'Association des sciences sociales turques dans la catégorie Doctorat en 2017. Il a également participé à l'équipe chargée de la recherche «Syrian Immigrant Labour», qui a reçu le prix DİSK-Kemal Turks Labour Research Award en 2017. Il a remporté une bourse TÜBİTAK avec son projet de recherche post-doctoral  intitulé «Les effets de l'émigration sur la mémoire sociale, la croyance et la culture: l’exemple des Alevis de Grande-Bretagne et d'Allemagne» et a travaillé comme chercheur invité à l'Université College London entre août 2018 et 2019. Il fait parti depuis septembre 2019 de l'équipe de recherche du projet TUBITAK intitulé "Les expériences d'abri des réfugiés syriens à Istanbul".

Intervention en turc

28
Avr
2021

Refugeedom in Syria (1915-1946): Colonialism, Local Politics and Land

28/04/2021 6:00 pm
Zoom meeting

Seda Altuğ (The Ataturk Institute for Modern Turkish History)

Session moderated by Alexis Wick (American University of Beirut)

Scholars working on refugees and the refugee issue in the Middle East usually operate within the fields of minority, refugee, diaspora and area studies. Many scholars assume that refugees, as victims of state violence can solely be understood with reference to the past violence that they were exposed to in their home country. Similarly, these groups are considered as self-made and self-enclosed entities whose history, present and future stand out as marginal annexes to the national history. These historiographical claims hold true for the scholarly work on the post-WW1 Christian and Kurdish refugees in Syria under the French mandate (1921- 1946). This talk attempts to nuance these claims and demonstrate the ways in which these internally diverse groups of refugees who are survivors of genocide and state-sponsored mass violence in Turkey and British-Iraq (1915-1931) have cultivated novel subjectivities and articulated the terms of their belonging in French-Syria. Through reflecting on the experiences of these refugee groups, this talk will argue that the refugee issue, namely the debates about the arrival of refugees, the French colonial state’s governing of the issue and the refugees’ involvement in Syrian politics in mid-1930s reveals the terms of Syrianness-in-making in the first half of the 20th century in Syria.

Seda Altuğ, Historian, is a lecturer at the Atatürk Institute for Modern Turkish History at Boğaziçi
University, Istanbul. She received her PhD from Utrecht University, Netherlands. Her
dissertation is entitled "Sectarianism in the Syrian Jazira: Community, Land and Violence in
the Memories of World War I and the French Mandate (1915–1939)". Her research interests
are state-society relations in French-Syria, sectarianism, land question, empire, border
and memory. Her recent work concerns land, property regimes and citizenship
practices in the late Ottoman East and Syria under the French mandate.
 
Intervention en anglais
avril   2021
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30