Journée d'étude AYAK #3 : "Enquêter sur un terrain sensible et/ou difficile : secrets, tabous, silences, non-dits"

Journée d'étude AYAK #3 : "Enquêter sur un terrain sensible et/ou difficile : secrets, tabous, silences, non-dits"

L'objectif de cette journée d'étude est de s'interroger sur les situations d'enquête sur un terrain difficile (en contexte autoritaire, notamment) et/ou sensible (par exemple, lorsqu'on travaille sur l'intime). Pour des raisons pratiques, la journée d'étude est en présentiel, nous vous demandons de nous confirmer par retour de mail votre présence d'ici le lundi 10 mai. Nous enverrons la liste à l'IFEA. Elle est nécessaire pour que vous puissiez entrer dans l'enceinte du palais de France et que nous puissions prévoir le nombre de personnes présentes au repas et aux pauses cafés. Dans le contexte de la crise sanitaire, nous vous rappelons que le port du masque est obligatoire. Nous allons également aérer régulièrement la salle et espacer les chaises. N'hésitez pas à revenir vers nous pour question complémentaire. 

inscription: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Détails

Date de l'événement 25/05/2021 9:30 am
Places Illimitée
Lieu IFEA

Plan de localisation

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil