Mashrutiyyat and Modernity. A Historiographical Predicament

Mashrutiyyat and Modernity. A Historiographical Predicament

Histories of Constitutionalism in the Ottoman & Qajar Empires

Keynote Lecture

Prof. Dr. Christoph Herzog (Otto-Friedrich-University Bamberg, Department of Turcology)

Mashrutiyyat and Modernity. A Historiographical Predicament

Communication will be delivered in English
 

Christoph Herzog is professor of Turcology at the University of Bamberg, Germany. He studied Middle Eastern and modern European history in Freiburg, Germany and in Istanbul. He works on late Ottoman history and modern Turkish historiography.

Mashrutiyyat and Modernity. A Historiographical Predicament: The constitutional revolutions in the Ottoman Empire and in Iran at the beginning of the 20th century have each for itself received considerable academic attention. In 2011 Nader Sohrabi has published a study that took things to a new level by a comparative perspective on the two revolutions and a view to their global context (Revolution and Constitutionalism in the Ottoman Empire and Iran). In the same year Thomas Bauer has published his much-lauded work on Islam as a culture of ambiguity (The Culture of Ambiguity - An Alternative History of Islam / original title: Die Kultur der Ambiguität. Eine andere Geschichte des Islams).

Both books offer partly complementary and partly conflicting perspectives on modernity. The paper will confront these two perspectives in a critical reading and explore the meta-historical environment in which academic texts offering explanations of modernity are bound to operate.

 

Détails

Date de l'événement 15/01/2020 7:00 pm
Date de fin 15/01/2020 9:00 pm
Places Illimitée
Lieu Orient-Institut Istanbul

Conférencier.e.s

Prof. Dr. Christoph Herzog

Chair of Turcology at the University of Bamberg, Germany

Plan de localisation

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil