Les voies de la citoyenneté

7-10 octobre 2018 SALT Galata

Excursions urbaines

La transformation urbaine de Gaziosmanpaşa : historique, acteurs et projets

8th IFEA Archaeology Meetings

Anatolian Landscapes Inhabiting Asia Minor in Antiquity

En bref

L'IFEA est un Institut de recherche français en Turquie. Dépendant du MEAE et du CNRS, il a pour vocation de faciliter, de fédérer et d'impulser des recherches en sciences humaines et sociales. C'est une structure de services et d'accueil des chercheurs. L'institut propose une programmation scientifique ouverte au public. 

logo cnrsMEAEifre

Thèses en cours en France sur le Caucase

{tab=Elshan Mustafayev} "La diplomatie turque sous les gouvernements de l'AKP. L'Islam et l'héritage ottoman." Thèse préparée à l'IEP de Lyon sous la direction de Mohamed Cherif Ferjani

{tab=Étienne Forestier-Peyrat} "La frontière méridionale de l’ soviétique (1920-1960) : Circulations, pratiques administratives et relations internationales" Thèse préparée au Centre d'histoire de Sciences-Po Paris sous la direction de Paul-André Rosental

{tab=Maroussia Ferry} "Le rôle des migrations dans la recomposition des rapports familiaux : le cas des migrantes géorgiennes en Turquie" Thèse préparée à l'EHESS-INED sous la direction d'Alain Blum

{tab=Ayten Babaliyeva} "Études sur la grammaire du tabasaran littéraire" Thèse préparée à l'EPHE sous la direction de Jean-Pierre Mahé, soutenue en 2013

{tab=Hélène Girardin} "Orientation du prédicat, hiérarchie des actants et visée communicative : nouvelles approches de la version en géorgien et dans les langues kartvéliennes" Thèse préparée à l'INALCO sous la direction de Gilles Authier

{/tabs}

Chercheurs

 

{tab=Adeline Braux} photo abrauxSpécialiste des migrations, du droit des réfugiés et du phénomène de diasporas dans l'espace post-soviétique. Elle a particulièrement étudié les stratégies migratoires, d'intégration et les vecteurs de co-présence des immigrés arméniens, azerbaïdjanais et géorgiens en Russie, ainsi que la politique de leur pays d'origine à leur égard. Turcophone, elle s'intéresse également à l'espace turco-iranien, en particulier à la Turquie. Ses recherches actuelles portent sur les reconfigurations migratoires dans l'espace Russie, Ukraine,Turquie et Caucase du Sud, ainsi que sur l'élaboration des politiques migratoires en Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie et sur les migrations de retour en Azerbaïdjan. Elle participe également à l'ANR NEORELIGITUR "Nouvelles religiosités en Turquie : un réenchantement dans un pays musulman sécularisé ?" (Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques -CETOBAC-, UMR 8032/Orientinstitut) Site personnel

{tab=Victoria Arakelova} victoria.arakelovaEnseignante au département d'Études iraniennes de l'Université d'Erevan, historienne et anthropologue spécialiste de l'Iran et de l'Arménie. Elle assume les fonctions de rédactrice pour la revue Iran and the Caucasus.

Page academia.edu

{tab=Gilles Authier} gilles2 Responsable de l'antenne jusqu'en novembre 2013, Gilles Authier est directeur d'études, titulaire de la chaire de Langues et philologie du Caucase à l’EPHE. Ses recherches portent actuellement sur le rutul, langue encore très vivante, et sur le budugh, cette dernière en voie d’extinction. Auteur d’une douzaine d’articles sur la grammaire comparée des langues du Caucase de l’Est, Gilles Authier a également édité deux recueils en anglais : avec Timur Maisak Tense, aspect, modality and finiteness in East Caucasian languages chez Brockmeyer ; avec Katharina Haude Ergativity and Voice chez Mouton de Gruyter.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{tab=Bayram Balcı} balci color mediumBayram Balcı a créé et dirigé l'antenne caucasienne de l'IFEA de 2002 à 2005. Boursier puis directeur de l'IFEAC (Tashkent), sa thèse de doctorat portait sur les écoles Fethullah Gülen en Asie centrale. Il est aujourd'hui chercheur au Carnegie Endowment for International Peace.

{tab=Aurélie Campana} campanaAurélie Campana est professeure agrégée au Département de science politique de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme. Elle est spécialiste du terrorisme et des violences politiques. Sa thèse de doctorat portait sur les constructions identitaires des Tatars de Crimée et des Tchétchènes post 1991.

Site personnel

{tab=Anaïd Donabédian} donabedianAnaïd Donabédian, professeur de langue et linguistique arménienne à l'Inalco, est actuellement détachée par l'IRD à Beyrouth où elle mène un projet de documentation des dialectes arméniens. 

Site personnel

{tab=Thornike Gordadze} gordadzeThorniké Gordadzé est docteur en science politique (Sciences Po Paris en 2006). Il a dirigé l’Observatoire du Caucase de l’IFEA de l’automne 2006 à juillet 2010 et il fut chercheur associé au CERI  (2007 à 2010).

Il a participé au gouvernement géorgien comme négociateur en chef de l’Accord d’Association avec l’UE puis en qualité de ministre-adjoint des Affaires étrangères (2010-2011). Il a également exercé le poste du ministre de l’Intégration Européenne et euro-atlantique (2012). En décembre 2012, il a co-fondé l’Institut Géorgien d’Études Stratégiques. Il rejoint à nouveau le CERI en 2013 pour un projet sur les entités sécessionnistes et États auto-proclamés en Europe. Depuis 2005 il co-préside la revue Caucasus International qui paraît à Tbilissi (Géorgie).
 

{tab=Altay Goyushov} altay goyushov Altay Goyushov est professeur d'histoire de la Turquie et des pays du Caucase à l'Université d'État de Bakou. Boursier Fullbright à la Georgetown State University, il a ensuite enseigné en tant que professeur invité aux États-Unis (UCLA) et en France (EHESS), il donne régulièrement des conférences à Princeton, UCLA, l'EHESS, l'Université Galatasaray, la Freie Universität de Berlin et l'Université de Bochum avec laquelle il a dirigé un important projet de recherche durant 3 ans. Il a également travaillé à l'Observatoire du Caucase de l'IFEA.

{tab=Lars Johanson} Johanson2011 Lars Johanson est le plus grand spécialiste actuel des langues turciques. Sa carrière académique s'est déroulée à l'échelle planétaire. Membre correspondant du Türk Dil Kurumu, il siège au comité scientifique de revues telles que Turkic Languages(dont il est l'éditeur en chef), Dilbilim Araştırmaları,Journal of Endangered Languages et est membre du Comité des Éditeurs de Revues de Linguistique (CELxJ), membre du comité éditorial des Guides Oxford des Langues du Monde (OUP) et directeur de la collection Turcologica (Harassowitz).

Site personnel

{tab=René Lacroix} rene lacroixRené Lacroix est linguiste au LACITO, maître de conférence à l'Université Paris 3. Ses domaines de spécialisation sont le Laz et les langues du Caucase du Sud. Il participe à un projet de documentation des différents dialectes laz basé à la SOAS.

Site personnel

{tab=Cécile Lefèvre} lefevre Cécile Lefèvre est sociologue et démographe. Elle est professeur à l'Université Paris Descartes. Ses domaines de spécialité sont les politiques sociales et les systèmes de protection sociale en Russie, dans le Caucase et en Asie centrale.

Site personnel

{tab=Samuel Lussac} samuel.lussacSamuel Lussac est spécialiste de la géopolitique du Caucase et des politiques énergétiques liées au pétrole. Il travaille aujourd'hui en tant qu'expert dans le secteur pétrolier.

Page academia.edu

{tab=Aude Merlin} aude 1112 Aude Merlin est chercheuse en science politique, spécialiste du nationalisme et des mobilisations identitaires au Caucase du Nord. Chargée de cours sur la Russie et le Caucase à l'Université Libre de Bruxelles, elle a auparavant enseigné à Sciences-Po Paris, en Russie, en Pologne et en Turquie.

{tab=Raoul Motika} motikafotoDirecteur de l'Orient-Institut à Istanbul, Raoul Motika a occupé la chaire de turcologie à l'Université de Hambourg. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire moderne de l'empire ottoman, du Caucase, de l'Asie centrale et du monde iranien.

Site personnel

{tab=Claire Mouradian} mouradianClaire Mouradian est directrice de recherche au CNRS, spécialiste de l'histoire et la géopolitique du Caucase. Elle enseigne à l'INALCO et l'EHESS. Elle dirige l'équipe Caucase du Centre d'Études des mondes russe, caucasiens et centre-européen (CERCEC).

Site personnel

{tab=Oliver Reisner} oliver.reisnerOliver Reisner est un chercheur indépendant, spécialiste de l'histoire contemporaine de la Géorgie.

Page academia.edu

{tab=Silvia Serrano} serrano Silvia Serrano est Maître de conférence en science politique à l'école de droit de l'Université d'Auvergne. Elle est spécialiste de la Géorgie postsoviétique, des questions identitaires et du fait religieux dans le Caucase. Elle a codirigé le programme ANR (2008-2012) "Le Caucase et l’Asie centrale postsoviétiques : un autre sud ?" et termine actuellement un projet sur le religieux dans les pratiques politiques en Géorgie postsoviétique.

{tab=Taline Ter Minassian} talineTaline Ter Minassian est spécialiste d'histoire des relations internationales et d'histoire de l'URSS et de la Transcaucasie. Ses travaux portent sur l'espace russe et soviétique et son proche périmètre moyen-oriental et balkanique. Elle est désormais professeur à l'INALCO, où elle enseigne l'histoire du Caucase et l'évolution de la question des nationalités pendant la période soviétique.

Site personnel

{tab=Alexandre Toumarkine} alexandreAlexandre Toumarkine est spécialiste de l'histoire de la fin de l'Empire ottoman et de la Turquie contemporaine. Il dirige actuellement un programme de recherche à l'Orient-Institut d'Istanbul sur les nouveaux courants religieux et les nouvelles formes de spiritualité en Turquie. Sa thèse porte sur les immigrés musulmans du Caucase et des Balkans de la seconde moitié du 19è siècle à nos jours.

Site personnel

{tab=Laurent Vinatier} Laurent Vinatier est spécialiste de la Russie et de l'ex-URSS. Sa thèse, dirigée par Olivier Roy et soutenue en décembre 2008 à l'Institut d'Etudes politiques de Paris, portait sur le conflit en Tchétchénie, les phénomènes diasporiques en résultant et sur les transformations politiques qui touchent cette région en guerre. Il a par la suite rejoint l'Institut Thomas More et se focalise désormais essentiellement sur les relations triangulaires entre la Russie, l' Européenne et la Turquie, à travers deux cas d'études emblématiques : l'énergie et le Caucase. Son dernier ouvrage "Tchétchènes: une diaspora en guerre" est paru aux éditions Petra en décembre 2013.

{/tabs}