Moving Stones. Europe’s Neolithic Bridge: Anatolia

En bref

L'IFEA est un Institut de recherche français en Turquie. Dépendant du MEAE et du CNRS, il a pour vocation de faciliter, de fédérer et d'impulser des recherches en sciences humaines et sociales. C'est une structure de services et d'accueil des chercheurs. L'institut propose une programmation scientifique ouverte au public. 

logo cnrsMEAEifre

PENEO: Economic and Social Platform for the Neolithic of South-West Asia

PENEO: Plateforme Economique et sociale du NEOlithique d’Asie antérieure

Responsable : Cédric BODET, post doctorant TÜBITAK

This project is seeking to reconstruct the evolution of the social structures affected by the process of neolithisation in SW Asia and Anatolia in particular. The investigation blends first-hand economic analyses (archaeozoological and archaeobotanical) with ethnological data to replace them within the evolutionary perspective offered by archaeology. Primarily concerned with the advent of domestication (relating to the economic infrastructure), the project extends,  to the various areas of the social superstructure like internal organization, symbolism, kinship etc. The results take the form of articles, thesis, charts and maps.

Le programme Peneo est destiné à décrypter l'évolution de la structure sociale des communautés impliquées dans la révolution néolithique d'Asie Antérieure.  S'appuyant d'abord sur des données paléo-économiques, il est fait usage d’analyses ethnologiques correspondantes. Le domaine des recherches entreprises ici peut être défini comme de l'archéo-sociologie, dans la prolongation de l'archéo-ethnologie de Forest (1992) avec une intérêt porté sur l'interdépendance de l'économique et social. Les résultats prennent la forme d'article, thèse, tableaux, et cartes.

- programme Plateforme Economique et sociale du NEOlithique d’Asie antérieure

Lithic investigations and Experimental Archaeology

Responsable : Laurence ASTRUC, IFEA, CNRS UMR 7041

Ce programme cherche, à partir des vestiges d'objets fabriqués par l'homme, à en reconstituer l'usage et le mode de fabrication. Pour cela, on reconstitue par l'expérience des objets techniques et on les compare avec les objets originaux. On peut ainsi en étudier à la fois les méthodes de fabrication, la provenance de leurs composants, et les usages.

- programme de fouille et d’archéologie expérimentale de Asli Höyük

Obsidian use project

Site officiel : www.obsidianuseproject.org

Responsable : Laurence ASTRUC, IFEA, CNRS UMR 704

L'étude des assemblages archéologiques ici est basée sur une recherche fondamentale menée par le Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes / Centrale de Lyon concernant les mécanismes d'usure. Ces études sont complétées par des recherches de terrain menées par les archéologues. Le projet est une contribution, d’un point de vue méthodologique, à l'élaboration d'études sur les artefacts en obsidienne dans d'autres régions : en Mésopotamie et en Méditerranée orientale.

- programme ANR 2009-2011

Communautés néolithiques d’Anatolie, réseaux d’échanges et sphères d’interaction. Approche technologique et fonctionnelle des industries lithiques taillées

Responsable : Laurence ASTRUC, IFEA, CNRS UMR 7041

Ce programme participe d’une réflexion conduite sur la néolithisation, les réseaux d’échanges et les transferts techniques interculturels, en se fondant sur les modes de fabrication, d’utilisation et d’entretien des outillages lithiques qui sont de bons révélateurs des pratiques et traditions techniques des communautés. Le projet porte à l’heure actuelle sur deux régions : l’Anatolie centrale et l’est anatolien où se trouvent des sources d’obsidiennes majeures. Trois thèmes illustrent de quelle manière l’approche techno-fonctionnelle peut constituer une clé pour l’étude des premières communautés néolithiques et de leurs interactions : le premier a trait à la définition de la fonction des sites (cas d’étude en Cappadoce) ; le second, à l’identification des traditions techniques, dans le cadre d’études micro-régionales (p.e., dans l’est anatolien) ; le troisième, concerne le ‘microlithisme’ un phénomène techno-typologique d’importance lorsqu’il s’agit de discuter des processus de néolithisation.

- programme d’analyse comparée d’outils lithiques issus des fouilles de Aşıklı höyük, Musular et Pinarbaşı Boncuklu