S. Kaya - Joe Biden au pouvoir : un frein à la militarisation de la politique étrangère Turque ?

Sümbül Kaya, "Joe Biden au pouvoir : un frein à la militarisation de la politique étrangère Turque ?" in Hasni Habidi (dir.) Le Moyen-Orient selon Joe-Biden, Erick Bonnier, 2021.

Le Moyen-Orient est-il démocrate ou républicain ? L'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche provoque des réactions contrastées dans la région.
Certains États redoutent une rupture dans la politique étrangère américaine, d'autres relativisent l'impact d'une nouvelle administration et évoquent une redéfinition des choix et des priorités de la politique américaine au Moyen-Orient. La décision de Joe Biden de faire appel à Antony Blinken pour le département d'État et à Jake Sullivan pour la direction de la Sécurité nationale dénote une volonté de traduire en partie les promesses électorales en matière de politique étrangère : le retour à l'approche multilatérale, une collaboration étroite avec les alliés traditionnels de Washington et la préservation des intérêts américains. Le président américain change, mais les intérêts américains au Moyen-Orient ne changent pas.