The Ottoman constitutional rule and Evolution of the Law on Brigandage (Çeteler Kanunu): The Jovanovich Murder Case

The Ottoman constitutional rule and Evolution of the Law on Brigandage (Çeteler Kanunu): The Jovanovich Murder Case

Barış Zeren (chercheur indépendant/CETOBAC) 

Séance modérée par Denis Hermann (IFEA)

In December 1909, Ottoman police patrols in Bitola discovered the body of a certain Jovanovich who had been stabbed to death. Local Ottoman authorities launched a wave of operations in the town that resulted in the arrest of local Bulgarian notables for their involvement in the murder. The murder was considered a political crime –– a definition that placed the case within the framework of the Law on Brigandage, which was adopted as a provisional law bypassing the parliament. The local tension created a vortex drawing in provincial and central bureaucracies, the Ottoman parliamentarians as well as Macedo-Bulgarian political actors. This presentation aims to reconstruct the evolution of the case in its interaction with the new Ottoman political-legal sphere and to shed light on the implementation of the laws as well as on the power relations in an era marked by parliamentarism and discourse of Ottoman fraternity.
 
Barış Zeren is an independent researcher and associate member of CETOBAC, EHESS. He received his PhD in 2017 from Boğaziçi University and EHESS in which he studied the socio-political and judicial crisis of transition to the constitutional regime in the Ottoman Empire. He gave courses in Ottoman, Republican Turkey, and Russian history at Işık University and Boğaziçi University. His current research agenda includes the role of trans-imperial and underground networks in the development of the culture of constitutionalism within the period of 1848-1914 with a particular interest in Eastern Europe and the Balkans.
 
Intervention en anglais

 

Détails

Date de l'événement 12/04/2021 6:00 pm
Places Illimitée
Inscrit.e.s 0
Lieu Zoom meeting

Conférencier.e.s

Barış Zeren

chercheur indépendant/CETOBAC

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil