Justice, politique et sociétés

Justice, politique et sociétés

Comment définir la culture judiciaire en Turquie ?

Cette présentation a pour objectif de comprendre la fonction politique de la justice en Turquie en décrivant le(s) contexte(s) politique(s) et la structuration juridique du système judiciaire. Ainsi, en partant de la synthèse de l’analyse préliminaire du contenu de la revue Güncel Hukuk (Le droit actuel) et des écritures biographiques des juristes, des entretiens réalisés avec les magistrats et des rapports publiés par les différentes institutions publiques, on réfléchit la culture judiciaire entre les tentatives de judiciarisation du politique et d’étatisation de la justice, et à travers trois indicateurs essentiels : l’autonomie du champ judiciaire qui s’inscrit dans la lutte politique entre les pouvoirs judiciaire et exécutif au sens organisationnel et idéologique, le décalage approfondi entre le droit et ses usages malgré la modernisation constante de la justice, et la suspension systématique de l’ordre juridique par rapport aux coups d’État qui sont à la fois révélateurs et garants des pratiques judicaires exceptionnelles. À la lumière de ces analyses, consacrer un chapitre de la thèse à la définition de « la culture judiciaire en Turquie » est approprié à la fois pour présenter la structure juridico-politique dans laquelle les magistrats exercent leur métier et pour remettre en contexte les questions fondamentales de cette recherche : quelle est la place des procureurs dans cette culture judiciaire? Comment mobilisent-ils le droit et les sources juridiques ? Est-ce qu’ils jouent avec pour faire partie de la (re)production ou pour faire la résistance ? Jusqu’à quel point, intériorisent-ils les composants de cette culture ?

Détails

Date de l'événement 22/01/2019 6:00 pm
Date de fin 22/01/2019 9:00 pm
Places 60
Inscrit.e.s 27
Places disponibles 33
Date limite d'inscription 21/01/2019 12:00 pm
Lieu IFEA

Conférencier.e.s

Gözde Aytemur

Galatasaray Üniversitesi

Partenaire.s

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

Plan de localisation

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil