Moving Stones. Europe’s Neolithic Bridge: Anatolia

En bref

L'IFEA est un Institut de recherche français en Turquie. Dépendant du MEAE et du CNRS, il a pour vocation de faciliter, de fédérer et d'impulser des recherches en sciences humaines et sociales. C'est une structure de services et d'accueil des chercheurs. L'institut propose une programmation scientifique ouverte au public. 

logo cnrsMEAEifre

Franck Dorso

Université Paris Est Créteil
Ecole d’Urbanisme de Paris – Lab’Urba EA 3482
14-20 Boulevard Newton
Cité Descartes
Champs-sur-Marne 77 447 Marne-la-Vallée Cedex 2
(00.33)1.71.40.80.87
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Maître de conférences à l’UPEC, depuis septembre 2009.

  • Enseignant à l’Ecole d’Urbanisme de Paris, enseignements à l’Université de Galatasaray et à l’Université Fédérale de Bahia
  • Chercheur au Lab’Urba (EA 3482), chercheur associé à l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes Georges Dumézil (USR CNRS 3131), Istanbul
  • Responsable du parcours de Master 2 Espaces publics de l’IUP, 2010-2016
  • Montage du projet de Master 2 Alternatives Urbaines et Démarches Expérimentales de l’EUP (ouvert à la rentrée 2016)
  • Coordination des actions de partenariat avec la Turquie (Universités Galatasaray et Mimar Sinan, IFEA)
  • Membre du comité scientifique de la revue Márgenes, Université publique de Valparaiso

Coopérations

  • Réseaux universitaires et de recherche (IFEA Istanbul, Université de Galatasaray, Université Mimar Sinan, Université Fédérale de Salvador de Bahia, Université Publique de Valparaiso).
  • Partenaires institutionnels et opérateurs (Villes de Paris, Montreuil sous Bois, Noisiel, communauté d’agglomération du Val Maubuée, Semapa, Gares et Connexions, Epad La Défense, Conseil Général du Val de Marne, agence Repérage Urbain, ERAMP, bureaux d’étude).
  • Tiers secteur (Robin des Villes, Crefad, dASA (43), Ferme des Meuniers (94), collectifs).

Enseignement

  • Acteurs et décisions, Transformations urbaines Méditerranée-Proche Orient, Acteurs et métiers, Sociologie urbaine, Espaces publics, Patrimoines urbains, Démarches émergentes de production des espaces et participation, Villes des suds, Diagnostics de territoires, Méthodologies de diagnostic et d’enquête, Ateliers.
  • Sessions thématiques, Voyages d’étude, Ateliers décentralisés, Suivis des stages et mémoires.
  • Partenariats avec le champ professionnel et les acteurs locaux.
  • Innovation et expérimentation pédagogique, pédagogie par projet.
  • Responsabilités collectives (responsable de parcours de Master 2), ingénierie de formation (montage de Master, relations partenariales, conventions), suivi de projets étudiants (mobilités, recherches, stages, projets innovants).

Recherche

  • Orientation générale : quelles articulations entre les politiques publiques instituées et la co-production en actes des espaces urbains ?
  • Question déclinée sur plusieurs objets : processus de patrimonialisation, espaces publics, espaces en mutation, expérimentations et pratiques émergentes autour de la participation/co-production/co-décision. Quelles implications sur les débouchés, l’évolution des métiers et la formation dans les champs opérationnels de l’aide à la décision politique, de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, de l’expertise ?
  • Terrains :
    • Régulations sociales, politiques et urbaines (Istanbul, Ile de France, Valparaiso-Vina del Mar) – programme en cours Fondecyt
    • Processus de patrimonialisation (Istanbul, Salvador de Bahia) – programme en cours Cafes-Cofecub
    • Requalifications urbaines et espaces publics, fronts d’eau (Europe et Proche-Orient)
    • Conflits d’usages et d’aménagement : la construction des compromis pratiques (tous terrains)
  • Séjours et recherches à Istanbul :
    • 1999-2001 : frontières urbaines, muraille terrestre d’Istanbul (recherche publiée notamment dans le n°1 des Dossiers de l’IFEA collection Patrimoines au présent)
    • 2005-2008 : thèse de doctorat, transactions entre politiques publiques d’aménagement urbain et usages et dispositifs informels à Istanbul (plusieurs publications)
    • depuis 2010 (séjour entre Paris et Istanbul) : régulations sociales, politiques et urbaines, et processus de patrimonialisation sur plusieurs terrains stambouliotes, comparaisons internationales (Turquie, France, Amérique Latine).

Animation de la recherche

  • Communications et publications, membre de comités scientifiques et d’organisation de colloques.
  • Évaluation d’articles pour European Journal of Turkish Studies, Autrepart, Échogéo.
  • Animation de sorties terrain publiques de l’Observatoire urbain, IFEA, depuis 2005.
  • Séminaires et groupes de travail de programme de recherche et d’écoles doctorales, membre du CR 21 « Transactions sociales » de l’AISLF.
  • Relations partenariales entre recherche et acteurs institutionnels et opérationnels (pouvoirs publics, organisations civiles, organisations internationales, sociétés d’économie mixte, habitants, réseaux associatifs ou d’entreprises).
  • Montage de dossiers et projets actions innovantes à l’UPEC.
  • Chercheur associé (projet POPSU 2) et invité (Université Publique de Valparaiso, Université Fédérale de Bahia)
  • Élaboration de l’avant-projet « Héritages urbains », en collaboration avec l’ONG Insan Yerlesimleri Dernegi (Association pour les Etablissements Humains) à Istanbul en février 2005.

Publications

  • 2014, « Feux nocturnes d’Edirnekapı. Territoires de l’informel et évolutions des régulations urbaines à Istanbul », Annales de Géographie, « Illégalité et gouvernement des territoires », n° 700, Armand Colin, Paris, pp 1285-1309.
  • 2014, « Interstices et activités informelles, entre conservation et transformation sociales », Efadine, Revue du réseau des Crefad, numéro 4, Clermont-Ferrand, pp 37-57.
  • 2013, Margenes, numéros 11 et 12, « Informel », Université Publique de Valparaiso, Chili (coordination).
  • 2012, « Pour une sociologie de l’écart. Affiliation et différenciation dans les processus de socialisation et d’urbanisation », Nouvelles Perspectives en Sciences Sociales, « Homogénéisation et différenciation », volume 8, n°1, Prise de parole, Toulouse, pp 35-59.
  • 2012, « Le pas de côté. Logiques de l’écart et régulations informelles dans l’espace urbain », in Boucher, M. et Malochet, V. (sous la direction de), Regards croisés sur la régulation des désordres, L’Harmattan, collection Recherche et transformation sociale, Paris, pp. 165-182.
  • 2012, « Du soupçon à la bonne intelligence ? Un retournement d’alliance autour du processus de patrimonialisation des murailles d’Istanbul », Cahiers Construction politique et sociale des territoires, n°1, « Analyser la patrimonialisation des espaces urbains », CITERES/Cost, Tours, pp. 19-32.
  • 2010, « Informel », dans L’abc de l’urbanisme, Université Paris-Est Créteil éditeur, Créteil, pp 91-94.
  • 2009, « La transaction sociale paradigme ou outil. Proposition d’un schéma synthétique et opératoire », Pensée plurielle, n°20, 2009/1, de Boeck Editeur, Bruxelles, pp 107-120.
  • 2009, avec C. Demazière, « La réappropriation urbaine : deux expériences urbaines dans le bassin méditerranéen, Istanbul et Lisbonne », in Akl, Z. et Beyhum, N. (dir), Conquérir et reconquérir la ville. L'aménagement urbain comme positionnement des pouvoirs et contre-pouvoirs, Institut d'Urbanisme, Académie Libanaise des Beaux-Arts, Université de Balamand, pp 57-75.
  • 2009, « La part d’ombre, transactions et conflits entre les usages informels et les opérations de rénovation de la muraille de Théodose II à Istanbul », Travaux et documents, UMR 6590 Espaces géographiques et Sociétés, n°28, CNRS, pp 55-65.
  • 2008, « La requalification urbaine à Istanbul face aux initiatives populaires : les trois figures de l’imprévu, du tiers et du refoulé », 2008, in Boissonade, J., Guevel, S. et Poulain, F., (dir), Ville visible, Ville invisible, La jeune recherche urbaine en Europe, L’Harmattan, Paris, pp. 165-176.
  • 2007, « Grand projet emblématique et internationalisation à Lisbonne : voisinages imposés et imprévus autour du Parc des Nations », in Berry-Chikhaoui, I., Deboulet, A., et Roulleau-Berger, L. (dir), Villes internationales, Editions La Découverte, Paris, pp 123-136.
  • 2007, « Batailles territoriales et symboliques autour de la muraille de Théodose II à Istanbul », Espaces et Sociétés, n° 130, 3/2007, Editions Erès, Ramonville Saint-Agne, pp 103-117.
  • 2007, « Quand l’intime fuit le privé pour trouver refuge dans le public », Travaux et documents, UMR 6590 Espaces géographiques et Sociétés, n°26, CNRS, pp 57-64.
  • 2006, « La muraille ignorée ou le paradoxe de l’alliance tourisme-patrimoine », Téoros, UQAM, vol. 25, n°2, Montréal, pp 40-46.
  • 2006, « Pouvoirs et contre-pouvoirs autour de l’occupation et de la rénovation de la muraille terrestre d’Istanbul », Travaux et documents, UMR 6590 Espaces géographiques et Sociétés, n°24, CNRS, pp 37-46.
  • 2003, avec C. Demazière, « Deux expériences urbaines aux marges de l’Europe, le Parc des Nations à Lisbonne et la muraille terrestre d’Istanbul », Les Annales de la recherche urbaine, n°93, PUCA, Paris, pp 15-21.
  •  2003, « Un espace indécis au cœur d’Istanbul ; la muraille de Théodose II en 2001 », Les dossiers de l’IFEA, collection « Patrimoines au présent », n°1, IFEA, Istanbul, 39 p. http://books.openedition.org/ifeagd/202

Autres expériences professionnelles

Chargé de mission développement local, directeur de centre social, plasticien, chantiers de construction dans le bâtiment (maçonnerie, charpente, couverture), enseignant à l’Institut Culturel Français d’Istanbul.