Informations diverses:

Adnan ÇELIK est actuellement post-doctorant au Sciences Po Lille et chercheur associée d’Institut Français d'Études Anatoliennes (IFEA, Istanbul) et du Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBaC, Paris). Diplômé en novembre 2018, Adnan Çelik a rédigé une thèse en anthropologie sociale à l’EHESS au sujet des « Temps et espaces de la violence interne. Revisiter les conflits kurdes en Turquie à l'échelle locale (du XIXe siècle à la guerre des années 1990) » (sous la direction de Hamit Bozarslan et Michel Naepels). Il a effectué plusieurs séjours d’études pendant son doctorat à l’Université de Michigan aux États-Unis et à l’Institut Français d'Études Anatoliennes (IFEA) en Turquie. À l’occasion du 100e anniversaire du génocide des Arméniens, il a participé à l’étude de terrain dans le cadre d’un projet d’histoire orale intitulé « 1915, les Kurdes et Diyarbekir », soutenu par la fondation Ismail Beşikci. Les résultats de cette enquête ont donné lieu à la publication d’un ouvrage intitulé « 100 ans de malédictions : sur les traces de la mémoire collective de 1915 à Diyarbekir ». Il a publié des articles dans des revues telles que European Journal of Turkish Studies, Anatoli, Études Kurdes et Études arméniennes contemporaines.